Compte rendu du 1er Salon du Livre de Blanzy (71).

Organisé par l’Association Mine de Lire présidée par Yves JACOB,  le 1er Salon du Livre de Blanzy s’est tenu le dimanche 18 septembre 2016, de 9 à 18 h, à la salle EVA de Blanzy (Saône-et-Loire).

Plus de 60 auteurs, pour l’essentiel bourguignons, ont répondu présent à l’invitation de ce 1er Salon en bassin minier.

affiche-salon-blanzy-pour-site-internet

L’invité d’honneur était l’écrivain Dominique DROUIN, auteur d’un premier roman, « Tiroir Tiroir » (Ed. Sciptosum),  d’un recueil de nouvelles « De deux lunes l’autre ». Son dernier roman a pour titre « Katharevousa (la langue unique) », aux éd. Scriptosum.

Au cours de ce Salon, les organisateurs avaient programmé deux tables rondes. C’est celle de la matinée que nous vous proposons, et à laquelle participaient les auteurs suivants :

  • Dominique DROUIN, parrain et invité d’honneur de ce 1er Salon du Livre. Géophysicien de formation, il a enseigné durant un an en région parisienne, dans un lycée formant des paysagistes, puis il a ensuite travaillé sur les systèmes d’informations des grands groupes d’assurance. A l’âge de trente ans, il est ébloui par Proust en découvrant  » A la recherche du temps perdu ». Obsédé textuel, il s’adonne à l’écriture, totalement, délaissant toute activité professionnelle pour se consacrer à faire oeuvre individuelle, à Villapourçon, dans le Morvan. Son dernier roman a pour titre : « Katharevousa » (aux éd. Scriptosum).
  • Christine BONNARD. D’origine morvandelle, elle est née à Villefranche-sur-Saône où elle a passé sa jeunesse. Retraitée de la Poste, elle a travaillé à Autun et vécu à Saint-Léger-sous-Beuvray. Elle vit actuellement à Anost. Son dernier roman, « L’Enfant des terres de cendre » (Ed. de L’Armançon) nous emmène dans un Morvan traumatisé par une grande catastrophe naturelle dont l’origine est méconnue. Les villageois s’organisent et réapprennent à vivre …
  • Alain MICHAUD. Peintre, poète et écrivain, il est l’auteur d’un recueil de haïkus, « Les Hommes savent-ils ? » (Denis Editions) illustrés d’encres de l’artiste. Il a également écrit un émouvant hommage à son père mineur : « Je me souviens des cicatrices bleues sur le corps de mon père » (Jumo Editions).

cicatrices-bleues-sur-le-corps-de-mon-pere-couverture

  • Bernard MOROT-GAUDRY : Écrivain, peintre et sculpteur autunois, il a obtenu le prix littéraire du Morvan en 2012 pour « La tentation d’Eve », roman historique qui nous plonge au XIIème siècle dans la vie du sculpteur Gislebertus à l’origine de l’Ève de la cathédrale d’Autun. Son dernier roman nous entraîne dans l’univers de la fantasy : « Le périlleux périple » (tome 1 : La Mort-preste) qui raconte, pleine d’aventures, la quête des héros pour trouver la bénifalore bleutée, remède à une terrible épidémie qui menace tout un peuple.

 

le-perilleux-periple-couverture-livre

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *