14 – 18. La rage d’écrire. Avec Jean-Charles GIBAUD, professeur d’Histoire.

Une émission qui évoque divers aspects de la Guerre de 1914-918 avec les explications et commentaires de Jean-Charles GIBAUD, professeur d’Histoire au collège des Chaumes, à Avallon (89). Il est aussi le scénariste des deux premiers tomes d’une trilogie BD (Editions Y.I.L.), « Vindicta » (illustrations de Ilker Caliskan) qui ressuscite en images la bataille d’Alésia (en 52 avant Jésus Christ).

Pour écouter l’émission :

 

 

Illustré de documents sonores de l’époque (voix du général Pétain, de Clémenceau, de Weygand, d’écrivains combattants tels que Roland Dorgelès ou Maurice Genevoix), ce numéro de Wagon-Livres aborde la Grande Guerre sous différents angles. Jean-Charles GIBAUD revient sur le bilan des pertes humaines, aborde les différentes phases du conflit mondial (la bataille de Verdun), la vie à l’arrière et notamment le rôle des femmes alors que les hommes sont au front, et nous livre des témoignages qui mettent en lumière des aspects méconnus de celle que l’on pensait être la « Der des Der ».

Romans mentionnés au cours de l’émission :

  • Le Feu, Journal d’une escouade, Henri BARBUSSE (prix Goncourt 1916).
Publié en feuilleton dans L’Oeuvre à partir du 3 août 1916, « Le Feu, journal d’une escouade » obtint le prix Goncourt en 1916, non sans susciter débat, Léon Daudet reprochant au « Zola des tranchées » son orientation trop à gauche.
  • Les Croix de bois, Roland DORGELES (1919). Prix Fémina 1919.
  • Ceux de 14, Maurice GENEVOIX (cinq récits, 1918-1921).
« Ce que nous avons fait, c’est plus qu’on ne pouvait demander à des hommes, et nous l’avons fait. » (Maurice GENEVOIX).
  • Clavel soldat, Léon WERTH (1919).
  • Orages d’acier, journal de guerre, Ernst JÜNGER (1920).
  • A l’Ouest rien de nouveau, E.M. REMARQUE (1929).
  • L’Adieu aux armes, Ernest HEMINGWAY (1929).
  • La Peur, Gabriel CHEVALLIER (1930).
« Je vais vous dire la grande occupation de la guerre, la seule qui compte : J’AI EU PEUR. »
  • Le Grand troupeau, Jean GIONO (1931).
  • Voyage au bout de la nuit, Louis-Ferdinand CÉLINE (1932).
  • Capitaine Conan, Roger VERCEL (1934).
  • La Main coupée, Blaise CENDRARS (1946).
  • Les Champs d’honneur, Jean ROUAUD (1990).
  • Un long dimanche de fiançailles, Sébastien JAPRISOT (1991).
  • La Chambre des officiers, Marc DUGAIN (1998).

Lien, ci-dessous, vers le site des éditions YIL où ont paru les deux premiers tomes de la BD « Vindicta » dont Jean-Charles GIBAUD, notre invité, est le scénariste, avec des dessins de Ilker CALISKAN :

« Vindicta » (BD aux éditions YIL).

Remerciements à Christiane et Dominique Barbe qui nous ont accueillis pour l’enregistrement de cette émission, à l’Hôtel Avallon Vauban, 53 rue de Paris, à Avallon, le 7 novembre 2019.

 3,492 total views,  3 views today

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.