Les éditions Mutine : 20 ans déjà !

Créées en 1995 par Marie-Thérèse MUTIN, les éditions Mutine ont fêté leurs vingt ans. Le 28 novembre 2015, à l’hôtel de Voguë, à Dijon, Marie-Thérèse MUTIN,  créatrice des éditions Mutine, réunissait, à l’occasion des 20 ans de la maison d’édition, 14 des auteurs (sur les 40 inscrits à son catalogue).

12241246_987906931271100_5887928821834711195_n

Marie-Thérèse MUTIN, Yannick PETIT et Jean GUILOINEAU. Hôtel de Voguë, Dijon, le 28 novembre 2015.

Ecoutez l’émission :

Reportages dans l’ordre de passage dans l’émission :

  • Marie-Thérèse MUTIN, créatrice des éditions Mutine, fut institutrice, maire de son village natal (Cessey-sur-Tille) durant 21 ans, et s’investit politiquement au parti socialiste (elle fut 1ère secrétaire en Côte-d’Or, et fut membre au Bureau national du PS). Sa maison d’édition est engagée dans la vie associative, culturelle et dans la philosophie socialiste qui est la sienne. Elle est aussi la biographe de Jean Poperen qui fut, en son temps, le n° 2 du PS, et elle ne cache pas son admiration pour François Mitterrand qu’elle a rencontré à plusieurs reprises.
11054415_1413162288987729_498684793229195302_n
  • Lionel SEPPOLINI (photo ci-dessus). Il fut, en 1995, le 1er auteur édité aux éditions Mutine, pour un recueil de textes intitulé « D’un hiver à un autre« . Aujourd’hui, résidant en Savoie, il partage son temps entre son métier de professeur de Lettres, une vie de famille « riche, belle et ordinaire » et  sa passion pour la musique. Il nous présente son dernier texte, « L’éloignement. Voyage au pays sans nom » dans lequel il raconte sa rencontre avec les peuples de la Guyane française lors des 7 ans passés dans ce pays comme enseignant.
  • Jean GUILOINEAU. Biographe et traducteur de Nelson Mandela, il est écrivain et traducteur de littérature de langue anglaise (surtout venant d’Afrique du Sud : Nadine Gordimer, André Brink…) et des auteurs américains (Toni Morrison, Julian Barnes…). Il dirige la revue littéraire « Siècle 21 ». Aux éditions Mutine, il est l’auteur d’un roman-enquête à la troisième personne, « Simone » racontant l’histoire d’une cousine éloignée dont la mère de l’auteur disait qu »elle « avait couché avec les Boches ». Après consultations des archives départementales et des casiers judiciaires, Jean Guiloineau reconstitue le parcours de cette cousine, y découvrant « l’Occupation administrative » (des papiers terribles écrits par des gens dans des bureaux envoyant d’autres personnes à la mort).

12313832_987750481286745_5970764691928332867_n

Liens utiles :

vers les éditions Mutine.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *