Vézelay sous l’Occupation à travers le Journal de Romain Rolland, par Jean LACOSTE..

Wagon-Livres partage, presque dans son intégralité, la conférence de Jean LACOSTE du 10 août 2013, à la Maison Jules Roy ( Vézelay ) et organisée par l’association Romain Rolland et par l’association des Amis de Vézelay.
La conférence évoque l’Occupation à Vézelay à travers le Journal de Vézelay de Romain ROLLAND ( 1938 – 1944 ), publié aux éditions Bartillat grâce au travail de Jean LACOSTE, germaniste et philosophe.

Écoutez l’émission :

 

Prix Nobel de littérature en 1915, né à Clamecy en 1866, Romain ROLLAND meurt à Vézelay le 30 décembre 1944.

COUVERTURE

Son Journal de Vézelay resta 50 ans sous scellés à la Bibliothèque Nationale de France : une intention exprimée par l’auteur de  » Jean-Christophe « . Sa veuve et sa sœur souhaitèrent que la rétention du Journal de Vézelay fût prolongée jusqu’en l’an 2000 par respect pour les personnes vivantes qui y étaient mentionnées.
Après s’être installé en Suisse, Romain ROLLAND choisit de revenir en France et de s’installer en France en 1938, à Vézelay, dans la maison qui abrite aujourd’hui le musée Zervos, rue Saint-Étienne. Âgé et malade, l’écrivain voulait sans doute se rapprocher de la France du Front populaire, et désirait également retrouver la terre de ses ancêtres et de ses parents.
De 1938 à 1944, Romain Rolland est dans la mêlée, si l’on peut dire, puisqu’il partagea le sort matériel et moral des Françaises et des Français durant toutes les années d’occupation, alors que la Grande Guerre le vit résider en Suisse. Son Journal de Vézelay décrit la vie quotidienne vézelienne, les grands événements du monde, et les rencontres qu’il fait de personnalités très diverses, puisque cela va de Maurice Thorez à la reine de Belgique, en passant par des écrivains, des éditeurs, des officiers allemands qui demandent à le voir, et des personnes de la région avec lesquelles il a des rapports chaleureux, par exemple un certain Marcelot, pépiniériste de Clamecy, le boulanger Crochet en bas de Vézelay, et un jeune couple de militants de Migennes.
Désormais éloigné de la politique, la question de la foi et de la spiritualité est au cœur de la réflexion de son Journal. Romain Rolland fut pourtant indifférent à la basilique de Vézelay, alors que sa femme Macha, russe orthodoxe, se convertira début 1940, rencontra Paul Claudel et se plongea dans la lecture d’ouvrages de mystique.

J. LACOSTE, M. LIEGEOIS et P. MORICELe conférencier Jean LACOSTE, entouré de Martine LIEGEOIS ( Présidente de l’association Romain Rolland ) et de Pierre MORICE ( Président de l’association des Amis de Vézelay et de sa région ). Maison Jules Roy, 10 août 2013 à Vézelay.

Et toujours, en fin d’émission, le coup de cœur de notre libraire partenaire, Évelyne LEVALLOIS ( L’Autre Monde, à Avallon ) : cette semaine,  » Esprit d’hiver  » de Laura KASISCHKE ( Ed. Christian Bourgois ) et  » Le Terroriste noir  » de Tierno MONENEMBO ( Ed. Points Seuil ).

Liens utiles :

vers le site de l’Association Romain ROLLAND : http://www.association-romainrolland.org/
vers le site de l’Association des Amis de Vézelay : http://www.lesamisdevezelay.fr/Site/

 2,023 total views,  7 views today

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.