Centenaire de la naissance de Max-Pol Fouchet, par Marianne FOUCHET.

Max-Pol FOUCHET est né le 1er mai 1913 à Saint-Vaast-La-Hougue, petit port du Cotentin.

MAX-POL FOUCHET ET VEZELAYC’est en 1957 que Max-Pol Fouchet acquit une maison à Vézelay.

Poète, romancier, essayiste, critique littéraire, musical, historien, historien de l’art, ethnologue, homme de radio et de télévision, Max-Pol FOUCHET fut aussi un infatigable voyageur soucieux de faire connaître à ses contemporains les peuples et les civilisations rencontrés au cours de ses missions à travers l’Inde, l’Afrique noire ou l’Amérique latine.

Écoutez l’émission :

Il vécut en Algérie de 1923 à 1945, où, jeune diplômé en lettres, il publia ses premiers recueils de poèmes avant de fonder en 1939 à Alger la revue Fontaine (1939-1948) qui devint pendant l’occupation la « revue de la Résistance en pleine lumière ».
Il fit de longs périples qui lui donnèrent l’occasion d’associer l’expérience intérieure du poète à la curiosité éclairée du critique d’art et du pédagogue :  » Les Peuples nus  » (1953),  » Terres indiennes  » (1955) ou  » Nubie, splendeur sauvée  » (1965).
L’écriture romanesque compléta cet itinéraire avec un roman,  » La Rencontre de Santa Cruz  » (1976), des récits et des nouvelles parus aux éditions Grasset :  » Les Évidences secrètes  » (1972),  » La Relevée des herbes  » et  » Histoire pour dire autre chose  » (1980). L’essentiel de son œuvre poétique a été rassemblé sous le titre  » Demeure le secret  » en 1985 par Actes Sud.

FOUCHET ET PETIT_crMarianne FOUCHET évoque la vie, le parcours et l’oeuvre multiple de son père, Max-Pol FOUCHET.

« Professeur d’enthousiasme », « aventurier de l’esprit », « marié à la poésie », cet ami d’Albert Camus, de Paul Eluard, de Georges-Emmanuel Clancier, fut d’abord et surtout un « passeur ». Homme de communication, à la radio il anima  » Le Journal d’un écrivain  » (1968-1970). Sa grande popularité lui vint cependant de la télévision pour laquelle il créa des émissions comme  » Le Fil de la vie  » (1953-1958), ouverte à tous les problèmes de la société contemporaine, les célèbres  » Lectures pour tous  » qu’il réalisa avec Pierre Desgraupes et Pierre Dumayet (1953-1968) ou encore  » Terre des arts  » (1959-1977),  » Les Impressionnistes « .

Lien utile :

Site de l’Association des Amis de Max-Pol Fouchet : http://www.maxpolfouchet.com/

736 total views, 8 views today

Vous aimerez aussi...

3 Responses

  1. ghislaine viton dit :

    Je viens de retrouver une photo de Madame Marguerite Fouchet récitant un poème devant la fenêtre du bureau de son mari et une foule de bons souvenirs me sont revenus.
    nous étions de passage dans la région et nous avons été accueilli chaleureusement par cette dame qui jardinait devant sa maison et nous a invité à entrer. J’ai découvert alors Max Pol Fouchet que je ne connaissait que de nom; J’ai acheté le livre « anthologie thématique de la poésie française »

  2. Bertrand paule dit :

    J’ai connu aussi Mme Max-Pol Fouchet qui avait été invitée à la Bibliothèque du Lycée militaire d’Autun où j’enseignais, pour y présenter les œuvres poétiques de son mari.
    Elle était une voix de France-Culture.

  3. MISISCHI dit :

    Habitant d’une façon épisodique Vézelay, j’occupais une dépendance du PONTOT dite « LA PETITE VOITURE » face à la maison de Max-Pol Fouchet .
    C’était fin des années 1960. Je croisais souvent MPF lors de mes incursions à l’épicerie des « six fesses », chez le boucher, chez le boulanger qui faisait de délicieuses brioches.
    MPF était un homme discret, réservé mais souriant. Il a eu la gentillesse, lors d’une vente aux enchères dans une maison de Vézelay, de nous laisser enchérir sur une gravure que nous possédons toujours mon mari et moi.
    Mariane nous la surnommions dans notre famille « la fille de l’air » : nous avions deux enfants une fille du même âge qu’elle. Très jeune elle souscrivait au manifeste de son père « liberté et révolte ».
    Passé aujourd’hui l’âge de 80 ans, j’évoque souvent en images toutes cette période peuplée de paysages et de personnages authentiques liés à la terre de la Colline Éternelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.