Radio Archives Wagon-Livres. Avec : Françoise COLIN, Jeanine BARDONNET, Pierre BASSET et Xavier BAZOT.

Depuis son apparition sur l’antenne de Radyonne (en novembre 2010), Wagon-Livres demeure la seule heure hebdomadaire sur les ondes en Bourgogne et compte aujourd’hui plus de 400 émissions. Autant de rencontres, d’interviews et d’entretiens diffusés qui constituent, aujourd’hui, de riches archives précieusement conservées. Nous avons décidé de proposer des anthologies de certaines rencontres enregistrées.

Pour écouter l’émission

 

Dans l’ordre de passage à l’antenne :

Françoise COLIN. Personnalité bourguignonne, elle fut, aux côtés de son mari Henri COLIN, chef cuisinier, restauratrice au Pré aux Clercs, place de la Libération à Dijon. Elle est l’auteur de « Recettes bourguignonnes » (Ed. Cléa), et signa, avec Lucien Hérard, des livres consacrés à l’art culinaire, et un ouvrage qui évoque Marcel Rouff (1877-1936), auteur du roman « La Vie et la Passion de Dodin-Bouffant, gourmet » où apparaît Dodin-Bouffant, imaginaire magistrat gourmet, disciple de Brillat-Savarin.

Dans l’entretien proposé, François COLIN revient sur le déjeuner où elle fut invitée à l’Elysée, entre Danièle et François Mitterrand, Président de la République, le 26 janvier 1984, et rappelle l’histoire de la gougère, originaire de Flogny-la-Chapelle, dans le Tonnerrois (89). Propos enregistrés lors du salon du Livre de Saint-Honoré les Bains, en août 2011.

Pierre BASSET. Auteur de « La IIIe République, une république qui n’a pas su se faire aimer (1870-1940) » (Ed. In Octavo), il nous livre des informations sur le général Boulanger. Archives WL du 19 janvier 2011. 

Jeanine BARDONNET, agrégée de philosophie, enseignante puis directrice d’Ecole Normale, aujourd’hui en retraite, rend hommage au Morvan où elle est née et aux rives du lac des Settons (Nièvre) qui l’ont vue grandir. Dans Le Lac des Settons, son histoire d’hier à aujourd’hui, elle retrace l’histoire de ce lac artificiel, relate les différentes phases de construction du fameux barrage et évoque le développement touristique de ce joyau morvandiau (de 1850 à nos jours). Archives WL du 10 novembre 2010.

Xavier BAZOT. Né à Bourges en 1955, il a travaillé durant cinq ans pour Emmaüs comme responsable d’un centre d’hébergement d’urgence. Il a vécu durant deux ans avec des gens du cirque. Il reste très sensible à la condition des populations exclues, marginalisées, vagabondes ou nomades, en voyage ou en errance. Depuis plus de trente ans, il exerce le métier d’écrivain. Des bourses de résidence ou de création soutiennent son travail. Il est le créateur d’une oeuvre exigeante dont le style, à la syntaxe inversée ou rompue, au vocabulaire choisi, est subtilement esthétisée. Dans l’extrait de l’entretien proposé, il évoque son parcours d’écrivains, défend ses options littéraires et évoque les populations qui ont choisi le nomadisme comme mode de vie,développant également le principe de castration inhérent à ce choix de vie. Propos enregistrés à la Maison Jules Roy, à Vézelay (89), le 23 juillet 2010, alors que Xavier Bazot y était en résidence d’écriture.

Ses livres : « Tableau de la Passion » (roman, POL, 1990), « Chronique du cirque dans le désert » (nouvelles, Le Serpent à Plumes, 1995), « Un fraisier pour dimanche » (Roman, Le Serpent à Plumes, 1996), »Stabat Mater » (roman, Le Serpent à Plumes, 1999), « Au bord » (trois récits, Le Serpent à Plumes, 2002) et « Camps volants » (roman, Champ Vallon, 2008).

 2,374 total views,  3 views today

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.