Cécilia DUTTER pour « Flannery O’Connor. Dieu et les gallinacées » (Ed. du Cerf).

Pour écouter l’émission 

 

L’Amérique. Le Vieux Sud, les Noirs et comme un goût d’Apocalypse. C’est dans ces lieux âpres et retirés que se déroule la vie de l’écrivain Flannery O’Connor (1925-1964), écrivain parce que catholique, catholique parce qu’écrivain.

Avec cette biographie littéraire, Cécilia Dutter nous fait entendre la voix d’un auteur qui disait « crier pour que les sourds entendent », et jette une lumière inédite sur cette femme qui aura lutté sans faiblir contre la maladie. Ce combat quotidien et sa foi sans faille lui feront écrire des romans et des nouvelles dont les titres en disent long sur l’existence : Les braves gens ne courent pas les rues, La sagesse dans le sang, Et ce sont les violents qui l’emportent, Mon mal vient de plus loin…

Mais la grâce et le rire sont là, toujours, nécessaires, mystérieux, et ce sont eux qui donnent aux textes de Flannery leur singularité, une grandeur qui la place à la hauteur d’un Dostoïevski ou d’un Bernanos.

2017-09-28_145043

Auteur d’une dizaine d’ouvrages, Cécilia Dutter est un écrivain qui compte. Son roman Lame de fond (Albin Michel, 2012, Prix Oulmont de la Fondation de France) et son essai sur Etty Hillesum (Robert Laffont, 2010) ont été des succès critiques et de librairie. Elle a tenu pendant deux ans une chronique très suivie dans le journal La Vie.

Cet entretien a été enregistré au Château du Clos de Vougeot, le 24 septembre 2017, lors de la 10e édition de Livres en Vignes.

Lien utile :

Site de Cécilia DUTTER.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *