Frédérick R., « Une Vie… Pour comprendre » (Ed. Sydney Laurent).

Pour écouter l’émission :

 

Entretien avec Frédérick R. pour « Une Vie. .. Pour comprendre » (Ed. Sydney Laurent, mars 2022).

Ce texte n’est pas une autobiographie, même si, aujourd’hui la soixantaine, l’auteur exploite certains événements de son riche parcours de vie pour comprendre. Comprendre qui il est, comprendre sa vie, pour quoi nous sommes là et où nous devons aller. Il s’agit de regarder en arrière pour offrir un bilan positif et constructif de sa vie privée et professionnelle (« L’écriture de cet ouvrage ne comporte aucune tristesse« ).

Sa démarche personnelle a permis à Frédérick R. d’affirmer que le hasard n’existe pas : il y a une conjugaison entre ce que nous souhaitons et ce qui nous arrive dans notre vie. Il s’agit de se comprendre et de se connaître. 

Derrière ce projet d’écriture, est toujours resté dissimulé un profil d’artiste qui devait s’exprimer de façon ou d’une autre. Certaines de ses peintures (« à caractère spirituel ») sont par ailleurs reproduites  dans l’ouvrage.

C’est avec la ferme intention de diriger des entreprises que l’auteur débute sa carrière dans le prototypage automobile, et sans cesser d’évoluer rapidement. Cette volonté le conduit à changer aussi souvent que nécessaire d’entreprise, lui permettant de gravir à son rythme les échelons et formations nécessaires à ses objectifs. Il crée sa première entreprise à 27 ans. À partir de là, il conjuguera ses affaires personnelles et des fonctions de direction générale d’entreprises, sans perdre de vue les valeurs humaines et le respect d’autrui.

L’ouvrage met en avant la notion de guidance, à savoir un canal, une connexion. Certaines de nos idées ne viennent pas toutes seules.

Dans ses rapports avec les autres, Frédérick R. privilégie le « Pourquoi pas » : « Tout le monde peut avoir raison. Nous avons tous des points de vue différents, mais il faut considérer que ce dit notre interlocuteur peut être juste, que notre vision personnelle peut différer, et que lorsqu’on conjugue ces éléments, on se rend compte que peut naître une idée commune« .

Frédérick R. évoque les difficultés de santé qu’il a connues dans son enfance; il fut sourd muet jusqu’à l’âge de cinq ans. C’est après cet âge qu’il retrouvera la parole. La mort de son frère dans un accident de voiture en 1975 l’éloigne de l’éducation catholique qu’il avait reçue. Il rejette la notion de culpabilité qu’il considère comme un véritable fléau de notre époque.

Son récit rappelle comment il a rencontré celle qui est aujourd’hui sa femme, et le hasard n’était pas invité !

Il raconte aussi comment l’idée de l’adoption d’un enfant est venue. Ce n’était pas une décision, mais une fois de plus une guidance (« Je suis convaincu que notre enfant est ici« ). Et c’est dans un orphelinat au Vietnam que le couple rencontrera Than Lich qu’il a adopté.

Plusieurs messages sont délivrés dans le livre. « Qui que nous soyons, nous recevons pour donner« . Il convient d’atteindre une compréhension de qui nous sommes, de notre mission les uns envers les autres et envers soi-même. Sans oublier la conjonction entre le cœur et le cerveau.

Lien utile

Site des éditions Sydney Laurent.

 1,875 total views,  13 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.