Gwenaële ROBERT pour « Le Dernier bain » (Ed. Robert Laffont).

Entretien avec Gwenaële ROBERT pour « Le Dernier bain » (Ed. Robert Laffont).

Devant le tableau de David, La Mort de Marat, l’auteur s’interroge.

Cette baignoire ne ressemble en rien à celle exposée au musée Carnavalet ! Pour peindre son oeuvre thuriféraire, David a pris quelques libertés avec la réalité. C’est autour de cette réécriture de l’histoire que Gwenaële ROBERT redonne vie à l’assassinat de Marat, un drame et un traumatisme pour la France révolutionnaire de juillet 1793. Un récit savamment mené, des personnages historiques et fictifs superbement brossés, le tout pour un intense moment de lecture.

Par cette fiction qui nous propulse dans le cœur battant de l’Histoire, Gwenaële ROBERT détruit l’image sublime et mensongère que David nous a laissé de son ami Marat. Du bout de sa plume, grâce à un dispositif romanesque et à un sens de la reconstitution impressionnants, elle gratte le vernis de la peinture pour révéler la réalité du monstre.

Pour écouter l’émission :

L’entretien avec Gwenaëlle ROBERT a été enregistré à Dijon, au Grand Hôtel de la Cloche, le 23 janvier 2019, alors que l’auteur était l’invitée du Club des Écrivains de Bourgogne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *