Ariane SCHREDER pour « Et mon luth constellé » (Ed. Héloïse d’Ormesson).

Entretien avec Ariane Schréder pour son deuxième roman « Et mon luth constellé » (Ed. Héloïse d’Ormesson).

Louise vient d’apprendre la mort d’Iris. Elle part se réfugier dans son village natal des Pyrénées, abrité par un château Cathare, où elle tient la petite boutique de ses parents pour les vacances. Ce retour dans le hameau de son enfance la replonge dans l’histoire de cette amitié qui l’a construite et déchirée.

Iris,une jeune femme charismatique et enjouée, avait débarqué une nuit d’été avec sa vieille auto, ses valises et ses secrets. Comédienne, elle avait investi la librairie poussiéreuse du village et, surtout, réveillé son propriétaire, vieil ours pétri de chagrin. Ses lectures dans l’unique café étaient devenues le rendez-vous immanquable des habitants. Un jour pourtant, sans dire au-revoir, alors que la petite Louise était hospitalisée, elle était partie, laissant derrière elle les coeurs gros des habitants et l’incompréhension d’une enfant qui l’adorait.

Pour écouter l’émission :

 

Avec son écriture poétique étoilée d’hommages littéraires, Ariane Schréder explore les chagrins de l’enfance et la magie des livres. Dans une douce mélancolie, son héroïne retrouve la force d’une amitié qu’elle avait crue disparue à jamais. Pour comprendre ce qui est advenu vingt ans plus tôt, Louise se réapproprie son passé et parvient enfin à recouvrer la sérénité.

Ariane Schréder vit entre Paris et le Loiret. Normalienne et agrégée de Lettres modernes, « Et mon luth constellé » est son deuxième roman après « La Silencieuse », paru en 2013, récompensé par le prix René Fallet et le prix FOLIRE.

Lien utile :

Site des éditions Héloïse d’Ormesson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *