Sylvain LUINATI, « Les Historiettes des Granges Rat-Fou » (Ed. Vaillant).

Professeur agrégé d’italien, Sylvain LUINATI enseigne en région parisienne. Il a souvent passé ses vacances d’été à Prémery, non loin de Nevers, lorsqu’il était enfant.

Sylvain LUINATISylvain LUINATI, lors de Festilivres (Monéteau, 2010)

L’auteur évoque « Les Historiettes des Granges Rat-Fou » (Ed. Vaillant) qui a obtenu, en octobre 2010, le Grand Prix Festilivres-Bourgogne.

Les Historiettes mettent en scène six personnages qui se retrouvent au lieu-dit des Granges Rat-Fou, non loin de Prémery, dans la Nièvre, « ce beau département de silence ».

Écoutez l’émission :

Thierry, qui vit avec son cuisinier et amant Narcisse, dans la maison de l’Ingénieur située non loin des usines Lambiotte, reçoit des amis de longue date : la danoise Frederikke, Jacky (directeur d’une boîte de production de films pornographiques homosexuels), François (homme d’affaires) et l’argentin Guillermo.

Leurs retrouvailles ont lieu une semaine avant le premier tour des élections présidentielles françaises. Craignant le triomphe de la « gauloise et blonde » candidate d’extrême droite, chacun doit raconter, chaque soir, une histoire au cercle d’amis réunis. Chaque histoire nous emmène à différentes époques : la Renaissance italienne avec l’histoire tragique de la mort d’un jeune prince à la beauté fascinante, l’Occupation et ses secrets, le beau royaume du Danemark où un jeune homme a trouvé refuge pour fuir les persécutions infligées aux gays iraniens, les années 70 et l’Albanie forteresse d’Enver Hoxha à la découverte d’une réunion des frères bektashis à Tirana ….

COUVERTURE

Chaque historiette est captivante et le suspense est entretenu avec soin par l’auteur. Celle de l’ingénieur français sensible à la beauté des corps nus des soldats allemands en train de se livrer à des exercices de gymnastique dans la cour des usines Lambiotte, est une réflexion non seulement sur l’amour entre ennemis mais pose aussi un regard délicat sur l’homosexualité. La réflexion de Sylvain LUINATI, d’une certaine manière engagée, s’inscrit en réaction à l’homophobie. Elle se double d’une évocation des beautés de la Nièvre (le quartier des faïenciers de Nevers, le couvent de Saint Gildard où repose sainte Bernadette Soubirous, Corbigny, Château-Chinon et l’ombre de François Mitterrand, Bibracte) sans oublier le patrimoine littéraire célébré à travers un hommage au folkloriste Achille Millien (disparu en 1927) et au peintre de Varzy, Alfred Garcement.

Un livre passionnant à découvrir auprès de vos libraires et auprès des éditions Vaillant (29, Bd Wilson, 06 600 Antibes ), en attendant le premier tour des élections présidentielles, le 22 avril prochain !

Télécharger l’émission :

Icône zip

Site des éditions Vaillant

 2,940 total views,  4 views today

1 réponse

  1. Pinson dit :

    bravo Sylvain Y compris le choix de Jean Guidoni
    Affectueusement.
    Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.